4 conseils pour aider vos employés à se sentir en sécurité

4 conseils pour aider vos employés à se sentir en sécurité

Il est déjà assez compliqué pour les dirigeants d’entreprise de faire face aux retombées économiques historiques et à la volatilité de cette pandémie. Persévérer dans la crise avec un personnel qui se sent anxieux, voire accablé, par les risques liés au retour au travail peut rendre les défis liés au maintien des procédures de sécurité ou de la trésorerie encore plus intimidants.

Cette année, les chefs d’entreprise ont souligné à quel point ils s’inquiètent pour leurs employés. La protection de la santé des employés le temps du COVID-19 est la préoccupation n°1 des entreprises à l’échelle mondiale. Encore aujourd’hui il y a encore des entreprises que continuent à garder leurs employés en télétravail. L’inquiétude de la plupart de ces dirigeants est comment assurer la sécurité sanitaire de ses salariés. Ils ne veulent pas rouvrir avant d’avoir le sentiment qu’ils peuvent revenir en toute sécurité (sans compter les entreprises “essentielles” qui ont dû rester ouvertes).

Alors que la pandémie perdure, voici comment vous pouvez aider vos employés à faire de même :

Conseil # 1 :  Privilégiez la clarté et la prudence

Restez proactif pour tenir vos employés informés de la logistique de sécurité lors de leur retour au travail. Si vous ne l’avez pas encore fait, élaborez un plan tenant compte des nombreuses considérations pratiques relatives à la réouverture de votre magasin ou de votre bureau.

Tenez ces plans à jour et expliquez chaque étape en détail aux employés. Par exemple, aux Etats-Unis les centres pour la prévention et le control des maladies ont récemment mis à jour leurs directives pour indiquer que les personnes souffrant d’une infection légère ou modérée par COVID-19 doivent s’isoler pendant 10 jours, alors que la recommandation initiale était de 14 jours. En juillet, la Virginie est devenue le premier État à mettre en œuvre des mandats de sécurité spécifiques (bien que temporaires) et des sanctions pour les employeurs afin de contribuer à réduire la propagation du coronavirus.

Une communication efficace avec les employés en cas de crise peut s’avérer payante sur un lieu de travail moins anxieux (et plus productif).

Conseil # 2 :  Surveillez de près ce que ressentent les employés à propos de leur retour au travail et répondez rapidement à leurs diverses préoccupations (ou à l’évolution de celles-ci).

Que vous travailliez avec une équipe constituée de quelques personnes ou d’une dizaine, vous devrez peut-être jongler avec des opinions divergentes, voire opposées, des employés sur le calendrier ou les mesures de sécurité à prendre pour leur retour au travail. Afin de trouver la meilleure solution, lancez une simple enquête en ligne. Très utile, elle pourra vous aider à identifier tous les sujets inquiétants pour vos salariés afin de les adresser et mettre en place des solutions d’opinion.

Rappelez-vous toujours qu’en fin de compte, les employés doivent avoir le sentiment que leurs préoccupations sont entendues et prises au sérieux, même s’ils ne sont pas d’accord avec toutes les politiques du lieu de travail. Il est clé pour vous en tant que dirigeant de montrer votre reconnaissance aux travailleurs qui reviennent en les soutenant vraiment.

Conseil # 3 : Reconnaître quand les employés ont besoin d’une expertise qui va au-delà de ce que vous pouvez leur fournir.

Le terme “anxiété de retour” a été popularisé pour désigner la peur que les employés peuvent ressentir à l’idée de retourner au travail en cas de pandémie. Ils peuvent même faire face à des problèmes de santé mentale ou d’autres difficultés exacerbées par cette année tumultueuse. Même si votre entreprise ne dispose pas d’un programme de soutien psychologique et d’aide aux employés, vous pouvez peut-être les mettre en contact avec des professionnels grâce aux ressources gouvernementales.

Selon les experts en médicine du travail, un propriétaire d’entreprise ne devrait pas être la cause de la dépression clinique d’un employé ou d’un problème aussi grave nécessitant une aide professionnelle. Au contraire, aidez-le à trouver les bonnes ressources.

Conseil # 4 : Soyez honnête et transparent sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire et traitez vos employés comme des partenaires pour faire face aux nouvelles méthodes de travail.

Que ce soit un retour au travail ou son contraire, la mise en place du travail à distance, soyez clair avec vos employés. N’hésitez pas à leur communiquer que vous ne pouvez pas leur fournir tout ce qui figure sur leur liste d’attentes pour les aider à faire face à la situation, mais que vous ferez de votre mieux pour les mettre à l’aise.

Envisager un retour au travail en douceur et en toute sécurité pour les salariés peut s’appliquer aux entreprises de toutes tailles. En tant que propriétaire d’entreprise, vous planifiez toujours vos finances à l’avance, vous pouvez faire de même avec votre personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *